La Vie Cachée d’Arwen

Bienvenue sur mon blog

  • Arwen

    Arwen

  • Voici en détail la vie de notre Amie et Héroïne Arwen. N'hésitez pas à laisser de petits messages, elle sera heureuse de voir vos critiques et autres commentaires.
  • Auteur: Arwen

    arwen63

  • Archives

  • septembre 2017
    L Ma Me J V S D
    « mar    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
30
mar 2008
Posté dans Non classé par arwen63 à 3:56 | 1 réponse »

Lors de cette mission en coopération, Arwen rencontra le Roi des Nains (les pacifiques, bien sûr), Jalis Martelfer qui décida de la guider au travers des Cimes Froides du Nord. Le chemin n’était pas sans risque car il fallait allumer de grands fanaux bien protégés par des bandes de centaures armés jusqu’aux dents et loin d’être pacifiques. Mais cela n’arrêta pas notre héroïne. Et pour être sûr que la tâche ne fût pas trop aisée, il lui fallut aussi sauver un nain gardé prisonnier, sacrément doué pour se faire remarquer.

C’est sans trop de difficulté qu’elle passa cette coop (c’est vrai qu’allumer des fanaux n’est pas d’une folle complexité !). Mais le plus compliqué arrivait : passer
la Porte de Givre, qui ne pouvait s’ouvrir qu’à l’aide de trois engrenages placés sous bonne garde. Et pour couronner le tout, Arwen dut détruire chaque baliste surveillant la route, afin de faire passer sans danger la caravane des réfugiés.

Et voilà nos exilés près à passer cette immense porte pour arriver, enfin, après ce long périple parsemé d’embûches, en Kryte, mais…

… Des Nains, plusieurs groupes de Nains qui foncent sur nos amis. Et Rurik qui demande à Arwen de fuir avec les réfugiés pendant qu’il retient les ennemis… Il se battit comme un héros et acheva tous ses adversaires, mais, à bout de forces, il ne vit pas l’avalanche qui l’entraîna et l’assomma quelques instants. Quand il refit surface, un boss était devant lui. Coincé sous un tronc, Rurik ne put riposter et ce hideux monstre l’acheva d’un terrifiant coup d’épée.

« Rurik est mort ! »

18
fév 2008
Posté dans Non classé par arwen63 à 11:10 | 3 réponses »

De coop en coop, elle se retrouva à l’Académie de Nolani, la ville juste avant les Cimes Froides du Nord. Là encore, cette mission, Arwen la fit avec des amis de sa guilde. Et bien sûr, devinez quoi… Elle se battit contre… des Charrs, encore et toujours ces sales bêtes qui ne cherchaient qu’à exterminer les humains. Mais les coups que leur portait notre guilde les amoindrissaient de plus en plus. Le siège de Fort Ranik levé, la défense de la place des ruines de Surmia et enfin la destruction des Charrs à Nolani : toutes des victoires incontestables sur ces créatures, sans compter les morts faits lors de cette triste quête visant à rapporter à son père les cendres d’une jeune et jolie dame, Althéa, tuée par ces monstres.

On pourrait se réjouir, mais voilà, dans toutes ces victoires, un fait était là : les Charrs n’étaient pas vaincus ; ils revenaient, plus nombreux. C’est pourquoi Rurik pensait qu’il fallait fuir vers un territoire que les Charrs  ne colonisaient pas :

la Kryte. Mais voilà : Rurik n’était que prince et le roi son père décida de se battre jusqu’à la mort. Après une violente incartade entre père et fils, Arwen assista à une scène des plus terribles : Rurik fut déchu de son titre de prince et renié par son père, car chaque camp resta sur sa position.

Arwen, toujours fascinée par la lucidité et le caractère héroïque de ce beau guerrier, décida donc de le suivre dans sa quête de territoire saint et de monde meilleur. Les exilés arrivèrent dans un camp de fortune, dans une région envahie par les neiges, les glaces, le givre et le froid. Ils étaient arrivés dans les Cimes Froides du Nord, avec de nouvelles aventures, de nouveaux amis, de nouveaux mercenaires et bien sûr de nouveaux ennemis.

Vous vous posez sans doute cette question existentielle : qui sont ces nouveaux ennemis ? Et bien je dirais que ce sont les habitants de ces montagnes gelées : des élémentaires de glace (rien à voir avec ces mauviettes d’élémentaires de terre se promenant aux alentours d’Ascalon), des Nains (et oui, les Cimes froides sont les terres des Nains, plus ou moins accueillants ; ceux-ci n’étaient pas du tout prêts à aider Arwen dans ses quêtes) et des centaures (bien sûr que les centaures existent ; demandez à Arwen : elle en a écharpé plus d’un !).

Après avoir mis à mal quelques unes de ces créatures et fait quelques quêtes secondaires, Arwen décida de continuer à aider ce vaillant guerrier qu’était Rurik, en escortant des réfugiés jusqu’au Passage de Borlis, un avant-poste permettant de se rapprocher de
la Kryte.

10
fév 2008
Posté dans Non classé par arwen63 à 7:06 | 3 réponses »

Prenant son courage à deux mains, Arwen s’occupa de ses quêtes, dont l’une l’emmena dans un lieu bien étrange. Elle ne comprit pas tout de suite et fit appel à son amie, Pacifica Kinato pour comprendre et l’aider dans cette nouvelle mission dite « en coopération » ; car cette guerrière avait déjà beaucoup progressé et connaissait déjà cette coop presque par cœur. Quelle était cette quête, allez-vous me demander ? Et bien, il fallait défendre le Grand Rempart Nord d’une attaque imminente des Charrs. Pour cela, il fallut se renseigner sur le nombre d’ennemis. Les deux héroïnes se mirent à avancer en terre hostile, tuant dévoreurs, grawls et quelques boss (monstres de la même famille que les précédents mais avec plus d’expérience). Sur le chemin, Pacifica expliqua à Arwen que chaque mission coop avait un bonus. Et donc nos deux comparses se mirent en quête de quatre morceaux d’armure éparpillés, qu’il fallait ramener à leur propriétaire, un spectre. Ce fut avec une certaine facilité que cette coop fut réalisée. Mais, le Grand Rempart nord étant assailli par des hordes de Charrs, il fallut battre en retraite vers le Fort Ranik.

Après cette victorieuse épopée, Arwen se rendit compte que cette nouvelle ville était aussi une coop. Elle se fit une joie de demander à son amie guerrière si elle voulait la faire en sa compagnie, histoire de continuer sur leur belle lancée.

Ce fut encore sans trop d’effort, juste ce qu’il faut, que nos comparses réussirent cette coop en protégeant le Rempart et en éliminant avec brio les Charrs qui en faisaient le siège, tout en libérant quelques soldats fais prisonniers par les viles créatures.

C’est alors qu’un nouveau guerrier fit irruption dans la vie d’Arwen, un homme qu’elle devait suivre pendant un long moment tant son charisme et son envie d’un monde sans Charrs était attirant. Cet homme n’était autre que le prince Rurik.

6
fév 2008
Posté dans Non classé par arwen63 à 6:35 | 3 réponses »

Deux ans plus tard…

Elle arriva devant un spectacle de désolation : tout était en cendre, tous les bâtiments étaient détruits. La belle capitale qu’était Ascalon n’existait plus, ce n’était plus qu’un amas de pierres et de cendres. Notre chère amie Arwen en fut complètement ébahie et abattue par ces images.

Après quelques moments de flottement, elle comprit vite que de nouvelles quêtes et épreuves pourraient l’enrichir, intellectuellement et moralement. C’est pourquoi elle décida de piocher dans ses économies pour s’acheter une nouvelle armure, plus belle, plus résistante, à l’aspect plus héroïque aussi.

Une fois sa nouvelle tenue équipée et, très fière de la montrer aux autres, elle se mit à la recherche de quêtes. Pour ces différentes missions, elle dut commencer à explorer cette terre dévastée. Elle rencontra alors des mercenaires qui l’aideraient assez régulièrement : Alésia, Stéphane, Orion, etc. Mais Arwen ne s’attendait pas à cela ; elle qui avait tué des écailleux bas level, des ours, des drakes, des créatures qui, franchement, étaient assez faciles à tuer, elle ne s’attendait pas à tomber contre des êtres tels que les grawls, les élémentaires et surtout les Charrs qui, pour bien aider, se promenaient en bande. De plus, une nouveauté venait encore la chagriner : dès qu’elle était gravement touchée, venait se cumuler un malus qui lui faisait diminuer son mana et sa vie.

Que cela était bien, l’Eden !

1
fév 2008
Posté dans Non classé par arwen63 à 10:29 | 2 réponses »

Elle continua son évolution, que ce soit dans la société ou bien ses niveaux d’expérience, en faisant diverses quêtes : protéger un ramasseur d’œufs de dévoreur, tuer une reine des vers, trouver trois magnifiques cadeaux pour la fiancée du prince…

Mais arriva le jour où Arwen dut choisir sa seconde profession ; car, comme tout bon héros, pour évoluer en ce monde, il fallait un second métier. Mais le choix s’avérait difficile entre guerrière, envoûteuse, rôdeuse, nécromante ou moniale.

Pour se faire une idée des caractéristiques de chaque profession, elle décida donc de les essayer toutes, en exécutant pour chacune une quête plus ou moins difficile : tuer un taureau, tuer un grawl, protéger un moine novice dans sa quête, tuer  une bête de l’ombre et domestiquer un animal. La quête de l’envoûteuse (tuer un taureau) lui plus beaucoup car elle fut admirative devant un des deux sorts qu’elle apprit pour cette mission. C’était donc décidé, Arwen devint élémentaliste/envoûteuse.

Il ne lui resta plus qu’à finir ses dernières petites quêtes pour pouvoir encore espérer monter d’un cran ; mais un jour, après avoir fait sa quête de « Derrière les Remparts », un autre guerrier croisa son chemin dans Ascalon et proposa une petite aventure derrière ce même rempart pour essayer de tuer des Charrs, une race de monstres affreux qui n’était là que pour éradiquer la race humaine. Avec leur peu d’expérience, les deux comparses ne tinrent pas longtemps face à 4 Charrs aux envies de tuerie. Etant assez curieuse, elle retenta plusieurs fois avec assez souvent le même destin tragique. Mais un jour, ayant pris avec elle un guerrier assez costaud et, pour une fois, pas trop bête, elle réussit à passer les deux premiers groupes de Charrs. Plus loin l’attendait encore une nouvelle surprise, un rassemblement d’une vingtaine de monstres dont 4 boss. Et avec rigueur et conviction, nos deux amis parvinrent à défaire ces maudites créatures !!!

Arwen, très heureuse de ses exploits et fière d’avoir atteint le niveau 10, déjà assez élevé pour l’Eden, décida alors de partir combattre des ennemis plus puissants et plus robustes. C’est pourquoi elle entreprit de faire sa première mission coopérative et entra dans ce que l’on appellera le Chaos.

 

12

Guild Wards... La Re Naissance |
lafarguea |
Peter Pan se détend... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lengrand
| mika33
| mon blog xbox 360